Les critiques – elles sont partout, mais certaines marques semblent y exceller et ont des milliers de critiques positives, récoltant les bénéfices d’un marketing plus efficace et d’un renforcement de la marque, tandis que d’autres languissent avec peu de critiques et de mauvaises notes d’étoiles. Alors, comment ces marques qui ont réussi à générer des critiques le font-elles, et que font-elles lorsqu’elles obtiennent des critiques positives pour maximiser les résultats de chaque activité marketing par la suite ? Ce guide définitif vous montrera exactement comment demander des évaluations, quand demander, comment automatiser le processus pour qu’il puisse grandir au fur et à mesure de votre évolution, et surtout où vous devriez pousser vos évaluateurs à quitter leurs évaluations. Il vous expliquera également ce que vous devez faire avec tous vos commentaires positifs une fois qu’ils ont été générés et comment gérer les commentaires négatifs (qui apparaîtront de temps à autre). J’ai passé des mois à chercher comment générer et utiliser des revues. Il m’a ensuite fallu plus de 65 heures pour rédiger ce guide de 9 490 mots. Bien qu’il ne vous faudra pas 65 heures pour lire ceci, je sais que vous n’aurez peut-être pas le temps de le lire en entier maintenant.

Attention ce guide n’est pas un miracle

 

Si votre produit/service ou votre support client CRAINT, vous devez d’abord revoir tout votre support voir votre business. Pour obtenir des commentaires positifs, vous avez besoin d’un produit ou d’un marché adapté et des clients vraiment heureux qui aiment votre produit ou votre service. Donc, si vous avez besoin de mettre ce guide dans vos favoris et de revoir votre produit/service/équipe support en premier – faites-le – les résultats en vaudront la peine par la suite. De plus, malgré le titre de ce guide, si vous n’avez pas déjà des milliers de clients, vous n’allez pas générer des milliers de commentaires positifs. Mais je vais vous montrer comment mettre en place un système pour obtenir des critiques au bon endroit, et comment l’automatiser pour qu’il puisse évoluer au fur et à mesure de votre croissance et vous y amener un jour (sans que vous ayez besoin d’y penser trop longtemps).

 

Ce guide se concentrera également sur les avis textuels, car c’est l’option par défaut pour la plupart des plateformes d’avis, mais vous pouvez appliquer des techniques similaires pour générer des avis vidéo. Si la majorité des plateformes d’évaluation se concentrent sur les vidéos (qui, selon ce communiqué sur un brevet Amazon vient d’être déposé pourrait ne pas être trop loin), alors vous devriez certainement donner la priorité à celles sur le texte. Enfin, ce guide n’a pas pour but d’obtenir de fausses critiques. Vous pouvez faire une recherche sur un site Web comme fiverr.com en utilisant le terme de recherche « review » et il y a presque des centaines de résultats de personnes qui offrent d’écrire un « excellent témoignage pour votre produit ou service pour $5 ». Bien que cela semble être la voie la plus facile/meilleure, c’est une option à court terme qui ne vous apportera pas de succès à long terme et qui pourrait vous empêcher d’accéder à l’un des principaux sites d’avis. Si vous aimez l’idée de fausses critiques cependant, le must à regarder pour plus tard est cette vidéo impressionnante sur un faux restaurant « The Shed » qui a joué son chemin pour être le restaurant classé numéro 1 à Londres sur TripAdvisor. Une histoire assez folle et intéressante !  Maintenant que le message d’avertissement es terminé, entrons dans le vif du sujet….

Avis vs Témoignages vs Retours

Il y a quelques termes que les gens semblent utiliser de façon assez interchangeable dans l’industrie. Mais les avis, les témoignages et les retours sont en fait tous assez différents :

    • Avis : Un avis du produit ou du service et de la façon dont l’expérience a été vécue, afin de donner un aperçu à d’autres prospects qui songent à les utiliser, par exemple un avis sur Facebook.
    • Témoignage : Une extension d’une évaluation dans laquelle une évaluation positive est développée et utilisée par l’entreprise pour montrer des clients satisfaits, par exemple un témoignage vidéo.
    • Retour : Retour privée d’un client ou d’un prospect afin d’aider à l’amélioration du service ou du produit, par exemple « Comment le support a géré mon problème ? » Tout au long de ce guide, je me concentrerai sur les avis et la façon de les obtenir, mais cela vous amènera naturellement à générer des témoignages (à partir des évaluations positives que vous avez reçues) et des commentaires (à partir du contenu des évaluations négatives et positives) que vous pouvez utiliser pour améliorer votre entreprise.

Quels sont les exemples à suivre ?

Amazon

Tout d’abord, et comme prévu, une marque dont vous avez certainement entendu parler avant – Amazon est sans doute le roi de la critique et des avis. Sur un seul produit ils ont 166.000 commentaires ! Comment s’y prennent-ils ? Eh bien, ils sont plutôt bons en logistique, l’entreprise sait exactement quand vous avez reçu le produit et quand elle peut déclencher une demande d’avis quelques jours plus tard, une fois que vous avez eu le temps d’ouvrir le produit et de le tester.

La demande d’avis vous permet d’évaluer à la fois le vendeur et la rapidité de livraison PLUS le produit. L’avantage, d’Amazon est qu’ils arrivent à obtenir plusieurs avis. Nous utiliserons cette technique dans l’un de nos hacks plus loin dans ce guide. Les deux évaluation vous amènent à des formulaires simples, sans poser trop de questions (ce qui est important). Le formulaire d’évaluation du produit :

Et le formulaire de notation des vendeurs :

Ils utilisent également des notifications de push/alertes mobiles ou des SMS qui informent l’internaute sur la mise à jour le statut de la commande, y compris une fois qu’elle est arrivée :

En cliquant sur cette alerte, vous accédez à plus d’informations contenant un formulaire pour laisser un commentaire :

TripAdvisor

Une autre marque dont vous avez certainement entendu parler et sur laquelle vous avez probablement laissé un commentaire, c’est TripAdvisor.

Comme vous pouvez le voir, ils dominent l’industrie du voyage dans le nombre total d’avis qu’ils ont augmenté à 200 millions en 2015 et sans doute beaucoup, beaucoup plus maintenant !

Si vous réservez par l’intermédiaire d’une société listée sur TripAdvisor, elle offre à cette société la possibilité de télécharger manuellement une liste de clients et de déclencher une demande de d’avis en leur nom :

Ce qui vous amène à un formulaire simple avec quelques filtres, qui permettra à d’autres personnes de voir rapidement les commentaires les plus pertinents une fois qu’ils sont en place sur le site :

Koala

Si vous vivez en Australie, vous devez connaître Koala qui vendent des matelas et ont un marketing digital très impressionnant à travers énormément de canaux. Koala a des critiques à plusieurs endroits  tel que ProductReview, Google et sur leur propre site :

Plus de 12 000 critiques à ce jour et les évaluations semblent en forte croissance :

Comment ? Eh bien, ils déclenchent le même e-mail deux fois, à une semaine d’intervalle avec des lignes d’objet différentes mais assez similaires après votre achat :

  • 1er mail : Veuillez évaluer votre achat récent chez Koala Mattress
  • 2ème mail : Veuillez évaluer votre achat récent chez Koala (il y a juste le mot « Mattress » qui disparaît). Avec dans l’email une fonctionnalité assez simple, car vous pouvez d’écrire la critique directement dans l’email :

Ils encouragent également le partage sur les réseaux sociaux l’évaluation à la fin, ce qui rajoute une touche de fraîcheur :

Voici quelques exemples de centaines d’entreprises qui font mal les évaluations chez les grandes marques australiennes :

Il y a tellement d’exemples, qu’il ne sert à rien de tous les montrer, mais qu’il faut réfléchir à ces questions :

  • Est-ce que c’est parce que le produit/service est nul  ?
  • Parce qu’ils ne savent pas comment obtenir des critiques ou n’ont pas de stratégie ?
  • Ou un peu des deux ?

Je suis sur le « bit of both » car je sais que peu importe s’ils ont des problèmes avec leur produit/service, une stratégie de génération d’avis qui encourage les clients à laisser un avis sera certainement en mesure d’augmenter le nombre et la positivité des avis. Combiné à une stratégie qui les aide à répondre aux critiques négatives, ils seront mieux à même d’arrêter les dommages que les critiques négatives causent actuellement à leur marque et à leurs ventes. Alors avec cela, approfondissons, pourquoi les critiques sont-elles importantes ?

Pourquoi les évaluations sont-elles importantes ?

Bien que je vais vous apprendre à mettre en place une stratégie de génération automatisée d’avis, il y a encore beaucoup de travail à faire et des heures passées à gérer à la fois les révisions positives et négatives. Mais est-ce que ça en vaut la peine ? Les examens sont-ils assez importants pour valoir la peine que vous y consacriez du temps et que vous vous concentriez sur votre travail ?

Statistiques

Il y a partout des statistiques qui montrent l’impact des critiques, des sondages et des enquêtes trouvant souvent l’impact positif qu’elles ont sur les consommateurs :

Vous pouvez littéralement aller sur Google Images et taper « statistiques sur les avis » et vous en trouverez des milliers. Mais plutôt que de vous faire passer en revue tous les articles, demandez-vous :

  • Avez-vous personnellement regardé les avis sur un produit/service ?
  • Vous ont-elles incité à les acheter avant ?

C’est une question rhétorique depuis que vous lisez un guide, mais je parie que oui. Si vous ne l’avez pas fait, vous êtes définitivement dans la minorité.

Essai de fractionnement

Plutôt que d’examiner des sondages, des enquêtes et des statistiques, je préfère examiner des données concrètes pour prouver que les avis ont un impact positif. Par exemple,  la marque Seiko a mise en place un A/B test. Elle a renvoyé 50% des internautes sur une page avec une section « pourquoi acheter » et 50% des internautes sur une page avec une section « critiques de Trustpilot ». Les ventes ont augmenté de 58,29 % :

Souvent, les changements n’ont même pas besoin d’être majeurs.  Sur cet exemple, on voit qu’il a suffit d’ajouter quelques extraits de critiques sous la ligne de flottaison de cette page d’accueil pour augmenter les ventes de 34%.

Un résultat assez important pour un changement aussi mineur.

Il existe de nombreux autres exemples d’A/B test ou d’optimisation des taux de conversion qui montrent comment l’ajout d’avis et le fait de laisser vos clients parler de votre entreprise à d’autres prospects (et non à vous) peut améliorer votre taux de conversion, et donc tous vos résultats marketing.

Prendre les sites d’avis comme un canal d’acquisition

Une autre raison pour laquelle les évaluations nécessites votre temps est que les sites d’agrégation d’avis commencent à devenir des canaux à part entière. Ils deviennent un endroit où les consommateurs se concentrent. Il vont dans un premier temps chercher le produit ou service. Ensuite, ils vont trouver les entreprises les mieux notées. Ce changement est subtil, mais il change la « jouney » de vos prospects. Les sites d’avis deviennent un canal en soi, ce qui peut générer des volumes importants de prospects et des ventes. Cela peut également être amplifié pour augmenter le volume généré par des offres publicitaires que de nombreuses plateformes d’évaluation offrent maintenant. Voici quelques bons exemples des résultats générés par productreview.com.au, le site d’évaluation le plus visité d’Australie. Il peut vous permettre d’avoir plus de 998 clients potentiels pour une entreprise et 833 000 $ de revenus pour une autre en moins d’un an :

Comme Analytics fait le suivi au dernier clic, certaines personnes peuvent avoir quitté le site Web, être parties à la recherche d’avis, puis avoir cliqué de nouveau, ce qui signifie qu’elles ne proviennent pas du site d’avis, mais que cela les aura aidées à prendre la décision d’acheter. Maintenant que vous êtes convaincu de la valeur des évaluations et que vous êtes prêt à investir votre temps dans la mise en place d’une stratégie de génération ? Comment devriez-vous réellement générer les évaluations ?

Comment générer des évaluations

Processus de génération d’avis

La création d’examens est un processus en quatre étapes :

  1. Timing : Déterminer le moment où le client sera le plus satisfait du produit ou du service qu’il a reçu.
  2. La demande : Demandez aux clients de laisser un avis et assurez-vous qu’il s’agisse d’un processus automatisé (si possible).
  3. Le push : Pousser les clients qui sont heureux à vous donner un avis sur les plateformes qui donneront à la marque le plus de visibilité, de trafic et de ventes.
  4. Les hacks : Utilisez des hacks créatifs pour augmenter le nombre d’évaluations positives et résoudre les plaintes négatives avant qu’elles ne parviennent sur un site d’évaluation.

Le timing pour les évaluations

Choisir le moment où vous demandez une évaluation est essentiel non seulement pour obtenir des évaluations, mais aussi pour augmenter les chances qu’ils écrivent une évaluation positive. Essentiellement, vous devez demander une révision lorsque le client est au plus fort de la satisfaction du client. Généralement, l’un des meilleurs moments est immédiatement après l’achat de votre produit ou service, immédiatement après avoir reçu le produit ou le service, voir immédiatement après avoir reçu le bénéfice promis de votre produit ou service Le dernier est certainement le meilleur moment pour poser la question, mais c’est aussi le plus difficile à identifier pour beaucoup d’entreprises. Le mieux est de séquencer votre processus pour déterminer le meilleur moment. Par exemple, vous pouvez envoyer une séquence de mails après 15 jours, une après 30 et vous pouvez mesurer les résultats. Utilisez des sondages, passez en revue tous les sondages du SNM ( social network marketing ) que vous avez menés dans le passé pour voir s’il y a un moment commun où les gens sont le plus heureux. Passez en revue vos concurrents qui réussissent le mieux à obtenir des commentaires et voyez quand ils le demandent. Parlez à vos clients pour obtenir de l’information.

Si vous n’êtes toujours pas sûr du calendrier, vous devrez soit le calculer manuellement pour chaque client, soit utiliser les statistiques sectorielles ou génériques des sites d’agrégation de revues. Parfois, ils détaillent les meilleurs moments pour demander. Par exemple, en se basant sur ces statistiques si vous allez demander, assurez-vous que c’est un lundi de 13h à 15h :

Voici un bon exemple de timing parfait d’un pub local. Ce dernier va demander un avis sur un dessous de verre que vous voyez une fois que vous avez fini votre bière :

Demander un avis

Vous avez effectué des transactions avec des centaines de marques au cours de la dernière année et vous avez eu de bonnes expériences, mais avez-vous laissé des centaines de commentaires positifs pour ces marques sans qu’on vous le demande ? Si c’est le cas, vous êtes en minorité !

Beaucoup d’études ont montré que le simple fait de demander des évaluations vous donnera de meilleures notes que de ne pas demander, et c’est généralement parce que ce sont les clients les plus mécontents, qui veulent se défouler, qui laissent des évaluations non sollicitées. Ils constitueront la majorité de ceux qui vous laisseront des commentaires et votre note sera beaucoup plus basse qu’elle ne pourrait l’être.

« Demander des commentaires donne des notes plus élevées (4,3 étoiles) que les commentaires non sollicités (3,9 étoiles) – les personnes négatives sont plus susceptibles de faire des commentaires sans y être incitées.
(Source : ReviewTrackers.com)

« 7 consommateurs sur 10 laisseront un avis pour une entreprise si on leur en fait la demande »
(Source : BrightLocal)

Comment demander des avis

Tout d’abord, vous devez être précis et leur demander simplement une évaluation et une notation par étoiles. Assurez-vous de ne pas poser beaucoup de questions (cela devient un sondage) car cela dérangera beaucoup de gens à cause de l’effort que cela implique. Vous demandez une faveur après tout, alors simplifiez-leur la tâche.

Deuxièmement, vous devez personnaliser la demande d’avis avec le produit ou le service spécifique qu’ils ont acheté ou qu’ils peuvent vous avoir oublié au moment où vous le demandez.

Troisièmement, assurez-vous d’utiliser une demande de d’avis unique. Une demande ennuyeuse et modélisée sera ignorée, mais une demande provenant d’une adresse de courriel personnelle à laquelle vous pouvez répondre et qui est écrite en utilisant la voix unique de votre marque est beaucoup plus susceptible d’obtenir des résultats.

Quelques autres choses que vous devriez également inclure :

  • Une liste d’options de plate-forme pour que le consommateur puisse choisir celle avec laquelle il est le plus à l’aise (plus d’informations à ce sujet bientôt).
  • Une ligne d’ouverture de pré-cadrage telle que : « Si vous avez eu une bonne expérience, aidez-nous… »
  • Une raison pour laquelle ils devraient prendre le temps de laisser une critique, c’est-à-dire, d’aider les gens comme eux.
  • Comme ce sera facile et rapide pour eux de le remplir, par exemple « ça ne prendra que 3 minutes » (indice : long c’est mauvais)
  • Un moyen pour eux de vous contacter s’ils ne sont pas contents, vous ne voulez pas que leur seul moyen de se défouler soit de vous laisser un commentaire.
  • Une autre chose à noter est que vous pouvez demander plusieurs fois, alors n’ayez pas peur de demander plus d’une fois. Il se peut qu’ils n’aient pas vu la première demande ou qu’ils n’aient pas eu le temps de le faire à ce moment-là.

Les moyens les plus courants sont :

Les emails de demande d’avis

L’email est le moyen standard utilisé par les marques pour demander des commentaires et probablement le plus efficace et peut être automatisé :


Ou envoyé manuellement si vous avez des clients de grande valeur qui méritent un courriel personnel et/ou si vous ne pouvez pas configurer un déclencheur automatique :

Les SMS pour générer des avis


Les SMS commencent à être utilisés par de nombreuses marques, en particulier les marques locales. Les SMS sont plus chers que les mails, mais ils peuvent être un moyen de communication très efficace à demander en raison de taux d’ouverture très élevés.

Créer des notifications poussées pour avoir un retour d’expérience


Si vous avez une application ou si vous avez configuré un service comme OneSignal ou Push Crew, vous pouvez envoyer des notifications de push pour les évaluations (comme Google Maps a commencé à le faire récemment).

Faire des annonces Facebook et Google pour demander une évaluation de votre produit

Vous pouvez lancer des publicités Facebook et Google très ciblées pour générer des critiques, et bien que celles-ci entraînent des coûts publicitaires, vous pouvez être très précis dans votre ciblage. Par exemple, ne cibler que les acheteurs fidèles et réguliers qui sont plus susceptibles de donner de bonnes critiques et qui n’ont pas encore ouvert une demande de critique par courriel.

Demander des avis hors ligne

Si vous êtes un magasin de commerce électronique ou une entreprise de services, vous devriez vous assurer d’utiliser des méthodes hors ligne, comme laisser une carte si vous faites des travaux à la maison, ou mettre une lettre, un autocollant ou une note dans chaque produit que vous affichez aux gens.

Demander des avis par appels téléphoniques ou en personne

Faire une demande d’évaluation en personne ou par téléphone vous permettra d’obtenir de bien meilleurs taux de conversion, car il s’agit d’une demande personnelle et, avec les courriels envoyés manuellement, vous devriez être le point de départ si vous avez un petit nombre de clients de grande valeur. L’un des meilleurs facteur quand on fait une demande en personne est que peu de gens feront une mauvaise critique avec vous ! S’ils sont heureux de vous laisser une critique, vous devriez également obtenir un témoignage vidéo rapide par téléphone en personne, car vous ne savez jamais quand cela vous sera utile.

Automatisation des demandes de révision

Une fois que vous avez décidé du moment et des supports que vous allez utiliser pour demander des évaluations, l’étape suivante consiste à automatiser la demande, car il peut être très pénible de l’envoyer continuellement manuellement (et c’est quelque chose qui finira par diminuer dans vos priorités lorsque vous serez occupé).

Heureusement, si vous pouvez configurer un déclencheur en ligne pour le temps où votre client est au plus fort de son excitation (par exemple, les quelques jours après qu’il ait acheté ou la cinquième fois qu’il se connecte à une plate-forme), alors c’est un processus assez facile pour mettre en place des demandes de révision automatisée.

Voici un exemple montrant à quoi peut ressembler le processus d’automatisation. Comme vous pouvez le voir, nous avons fait une pause de 45 jours après leur achat, puis nous avons déclenché un courriel de demande de révision que nous n’apprécions pas 5 jours plus tard si le premier n’était pas ouvert. Nous avons ensuite terminé en apposant une étiquette pour savoir s’ils ont reçu une demande de révision (et éviter d’en envoyer à l’avenir) :

Il existe différents outils et moyens d’automatiser le processus d’examen, selon le type d’entreprise que vous avez et les supports sur lesquels vous voulez demander des examens. Voici quelques-unes des plus populaires :

  • Fournisseurs d’Email : Tous les fournisseurs de messagerie proposent des séquences automatisées qui peuvent être déclenchées assez facilement en fonction des groupes/segments dans lesquels le client se trouve, des pages qu’il a consultées, des balises ou d’autres modifications apportées à un enregistrement de contacts.
  • Yotpo : Un outil pour les sites de commerce électronique qui personnalise les demandes d’évaluation et personnalise l’heure à laquelle elles sont envoyées par produit pour maximiser les résultats, et rappelle automatiquement aux clients de placer une évaluation au meilleur moment possible.
  • Le génie du feedback : Automatise l’examen des produits Amazon et la génération des commentaires des clients et optimise le moment où les demandes sont envoyées – un must si vous vendez sur Amazon.
  • SMS : Il existe maintenant de nombreux fournisseurs de SMS qui vous permettent d’automatiser et de personnaliser les messages SMS et de les déclencher via API (comme BurstSMS en Australie).
  • ManyChat ou MobileMonkey : vous permettent de configurer des bots automatisés de chat Facebook Messenger dans lesquels vous pouvez travailler sur la génération de messages de révision, avec des déclencheurs sur quand ils doivent être envoyés.
  • Direct Mail (Lob/Letter Friend) : Vous permet d’automatiser le publipostage direct (lettres/cartes postales) directement à partir de votre système CRM que vous pouvez utiliser pour envoyer des demandes de révision hors ligne, et vous pouvez même les obtenir manuscrites !

Voici Letter Friend qui vous permet d’automatiser le courrier manuscrit :

Si vous êtes un magasin eCommerce et que vous choisissez l’automatisation, n’oubliez pas de mettre en place un processus qui permet à quiconque qui retourne votre produit de sortir de la séquence d’automatisation. Voici un exemple d’une demande d’avis reçue après que le produit a déjà été retourné :


Demandes d’examen manuel

Si vous ne pouvez pas configurer un déclencheur en ligne (par exemple, parce que votre système CRM ne s’intègre pas à votre système de messagerie ou parce que vous devez attendre que les gestionnaires de compte établissent manuellement le calendrier), vous devrez alors déclencher manuellement les e-mails de demande de révision.

Vous pouvez toujours automatiser (en quelque sorte) vos demandes de révision manuelle, par exemple en créant une séquence d’e-mails qui se déclenche une fois que des contacts sont ajoutés dans une campagne ou une liste donnée. Une fois que la séquence est établie avec les bons mails de demande d’avis. Vous n’avez plus qu’à télécharger les courriels des clients toutes les semaines ou tous les mois une fois que vous êtes prêt à leur envoyer la demande. En le construisant d’abord comme une séquence, vous éviterez de recréer un nouvel e-mail de demande de révision à chaque fois, et vous traiterez tous les e-mails de suivi que vous souhaitez envoyer automatiquement.

Vous pouvez également utiliser les outils directs de la plate-forme pour envoyer manuellement des demandes de révision, par exemple, en Australie, ProductReview offre aux entreprises la possibilité de télécharger des e-mails manuellement et de déclencher des e-mails de demande de révision vers elles. Le seul inconvénient est qu’il ne fait que pousser les critiques sur leur plateforme, ce qui n’est pas la configuration idéale (mais c’est mieux que rien !).

3. Le push

Maintenant que vous savez quand vous allez envoyer la demande d’avis, ce que vous allez dire et que vous allez mettre en place un moyen d’automatiser le processus, vous devez décider où vous voulez que vos clients mettent réellement l’évaluation. C’est quelque chose que je remarque et la où la plupart des marques se trompent.

À moins que vous ne soyez un site de collecte de commentaires, ne poussez pas les commentaires directement sur votre site Web. Il y a tellement plus de valeur à les placer sur d’autres sites Web et vous pouvez toujours les transférer sur votre site Web plus tard (ce que nous allons passer en revue bientôt).

Il est également important de vous concentrer sur plusieurs sites d’examen en même temps, car les statistiques montrent que les consommateurs utilisent plusieurs sites pour faire de la recherche ; vous devez donc vous assurer d’être présent sur toutes les principales plateformes d’examen de votre industrie.

« 59% des consommateurs utilisent 2 ou 3 sites d’évaluation avant de prendre une décision sur une entreprise »
(Source : Bright Local)

Tout d’abord, créez une page « commentaires » sur votre site où vous offrez à vos clients la possibilité de vous laisser un commentaire et ils peuvent choisir sur quel site ils sont le plus à l’aise. Assurez-vous d’envoyer les gens directement au formulaire pour chaque site, et non à la page d’accueil, car il leur sera pénible d’essayer de trouver le bon endroit. Cette page devrait être l’endroit où toutes les demandes de révision (quel que soit le support utilisé) devraient être envoyées afin que vous puissiez l’optimiser et l’améliorer au fil du temps.

Voici à quoi cela pourrait ressembler sur votre site Web :

Une fois que vous avez suffisamment d’avis positifs sur l’une des plateformes d’évaluation, vous pouvez la retirer temporairement de votre liste afin que les autres se concentrent davantage et aient plus d’avis.

Sur quelles plateformes d’examen se concentrer en premier lieu ?

Avant de choisir une plateforme de révision, assurez-vous d’essayer de laisser une révision vous-même. Si le processus d’inscription est long et compliqué, évitez cette plateforme – vous ne voulez pas de frictions pour vos clients, comme ce site qui oblige tout le monde à s’inscrire et à remplir une biographie personnelle avant de pouvoir laisser un commentaire :

Partout dans le monde, les sites sur lesquels je vous recommande de vous concentrer en premier sont :

  • Les avis Facebook : Si vous obtenez un avis positif sur Facebook, les amis des clients le verront tous, ce qui est une excellente publicité. Les pages de l’entreprise sont également vérifiées régulièrement par les consommateurs, de sorte qu’il vaut la peine d’avoir une bonne note.
  • Google My Business : Obtenir des commentaires sur la page Google My Business vous aidera à classer pour les recherches locales et sera montrée aux prospects dans les produits Google. Il y a un hack pour pré-sélectionner automatiquement un classement 5 étoiles que vous pouvez trouver ici.
  • Répertoires d’entreprises : Les annuaires d’entreprises comme True Local, Yelp & Word Of Mouth peuvent être d’excellentes options pour les entreprises locales et nationales et toutes les principales offrent des fonctionnalités de révision. Pour maximiser à la fois le trafic SEO et les commentaires générés, assurez-vous d’ajouter toutes vos adresses / emplacements individuellement dans les répertoires.
  • Amazon/eBay : Les entreprises de commerce électronique devraient pousser les critiques sur ces plates-formes si elles vendent là-bas, car cela les aidera à se classer dans les résultats de recherche et améliorera leur taux de conversion sur Amazon et eBay. Consultez cet article pour d’autres conseils qui vous aideront à améliorer vos résultats sur Amazon.
  • Trustpilot : Il peut être intéressant de mettre des avis sur Trustpilot pour bénéficier des avis sur vos Google Ads. Donc, si vous avez une stratégie d’acquisition avec du paid média, il est à privilégier.

Si vous êtes en Australie, alors vous devriez certainement inclure aussi :

  • ProductReview.com.au : La plateforme d’évaluation la plus grande et la plus connue d’Australie. Il a un excellent classement SEO pour les termes tels que « servicename reviews » et un nom de marque que les gens se tournent maintenant vers le premier, avant de trouver un produit / service, donc vous apportera du trafic, des pistes et des ventes.
    Si vous êtes dans un autre pays, faites des recherches (par exemple, en cherchant « critiques Nouvelle-Zélande ») pour essayer de trouver le meilleur site d’évaluation qui a une catégorie pour votre produit ou service et assurez-vous que vous incluez ce site.

 

N’oubliez pas les sites de niche

En plus des grands sites, assurez-vous de rechercher des sites d’évaluation de niche pour votre entreprise. Il y a beaucoup de sites d’avis autour de vous et vous pouvez facilement les trouver en cherchant votre service ou votre produit, puis « avis » (par exemple, « mailabs avis ») ou en cherchant vos concurrents pour voir où ils sont énumérés (par exemple « avis de Microsoft »). Assurez-vous simplement de vérifier combien de commentaires sont sur le site pour être sur qu’il est populaire avant de vous concentrer sur lui.

4. Hacks

Les hackeurs feront passer au niveau supérieur les méthodes de génération de commentaires mises en évidence dans ce guide et vous assureront non seulement d’augmenter le nombre de commentaires que vous générez, mais aussi d’augmenter la proportion de commentaires positifs.

Hack n°1 : Filtrer les évaluations par satisfaction

De la même façon qu’un restaurant demanderait aux gens s’ils ont eu une bonne expérience culinaire avant de leur demander de laisser un commentaire sur TripAdvisor, vous pouvez demander si les gens sont heureux sur votre page « Commentaires« . Par exemple, en haut de votre page, avant de leur montrer quoi que ce soit d’autre, vous pourriez leur demander d’évaluer leur degré de satisfaction à l’égard du service ou du produit :