Qu’est ce que l’UX design ?

0
Partager

L’ux design n’est pas seulement devenu une méthodologie de travail, elle est devenue une vraie stratégie de business pour certaines entreprises. Pour preuve, en changeant de bouton et en redéfinissant l’expérience utilisateur de ces commandes Amazon a généré plus de $300.000.000. Mais qu’est-ce que l’UX design ?

Définition de l’UX design

L’UX est une manière de penser ou de concevoir une application, un site ou un logiciel en ayant pour priorité l’expérience utilisateur. Cette nouvelle façon de concevoir est apparu avec la naissance grandissant des applications et de l’explosion des sites internet sur smartphone.

Différence entre UX design et l’UI design

UX et UI design infographie
Crédit papdan.com

Contrairement à l’UX design, l’UI design (UI pour User Interface) a pour but de rendre agréable l’application, le logiciel ou le site pour l’utilisateur. L’UI designer va s’occuper d’agencer le contenu et positionner les différents graphiques, alors que l’UX designer va essayer de analyser le comportement de l’internaute. Vous pourrez mieux comprendre les missions d’un UI designer sur notre article « définition de l’UI design ».

Présentation de l’UX design

Comme nous avons pu le voir juste avant, l’UX designer va se retrouver à la jonction entre le côté business d’une application quelle qu’elle soit. Mais, on peut définir ces actions en 4 bénéfices pour les entreprises.

La réduction des erreurs

En mettant en place des parcours plus logique, grâce notamment à l’expérience map, l’ux design permet de limiter la case. En effet, l’équipe de designer va tout de suite comprendre si l’expérience proposé par l’application est en adéquation avec les personnae qu’elle cible

Améliorer le taux de transformation

Lorsque l’on parle d’amélioration de l’expérience de l’utilisateur, on cherche à mettre en place des parcours qui vont optimiser une expérience voulue par l’entreprise. Toute entreprise ayant besoin de réaliser du chiffre, elle va chercher à optimiser le taux de conversion de ses utilisateur, grâce à des parcours simplifiés. Avec un parcours un parcours moins pénible et souvent plus rapide, l’internaute réalise plus facilement les actions et dégage un sentiment de satisfaction une fois l’action réalisée.

Limiter la frustration

En mettant en place des parcours utilisateur pensé pour un certain type d’internaute, l’entreprise cherche à limiter l’effort mental des utilisateurs. Avec la multiplication des applications ou des sites ayant une même thématique, l’utilisateur n’aura pas l’envie de s’investir énormément en découvrant un nouveau service.

Augmenter la productivité

L’équipe de designer a tout intérêt à mettre en place un parcours facilement mémorisable pour l’internaute, afin de permettre à ce dernier de gagner en productivité et de réaliser une action contraignante encore plus rapidement qu’avant.
Cette productivité sera ressentie par l’internaute, il n’hésitera pas à utiliser cette application plutôt qu’une autre lors d’un moment d’urgence.

Les fondements de l’UX design

fondements UX design

Utile

L’un des principaux fondements de l’UX design est inspiré du modèle de MVP (Minimum Viable Product). Il est nécessaire de comprendre que toutes les fonctionnalités n’ont pas toujours leur place dans une application ou un site internet. Par exemple, votre application de banque n’a aucun intérêt à mettre en place une fonction boussole.

Utilisable

Ce point a déjà largement été évoqué dans cet article, mais il est nécessaire que votre application soit facile à utiliser.

Prenons un exemple, si je recherche une application une application de journal intime, avec les mots clés « journal intime », je vais tomber sur ça :

journal intime playstore

Pourquoi devrais-je chercher à m’investir sur une application qui génère en moi de la frustration et de l’énervement alors que je peux désinstaller l’application en moins de 4 clics comme vous pouvez le voir :

Désirable

Une application ou un site doit renvoyer de l’émotion ou un certain désir, car tout être humain va juger votre site/application dans les 3 minutes qui suivent. Un site non esthétique ou renvoyant une émotion négative à l’utilisateur n’aura qu’un seul effet : le braquer avant même d’avoir vu vos contenus et nos fonctionnalités.

Votre site ou votre application doit être facilement navigable, un internaute ne veut pas perdre son temps à chercher des éléments toutes les 10 secondes. Pour se rendre compte de l’importance de cet élément, je vous invite à regarder notre étude de cas sur Amazon.

Accessible

L’accessibilité de vos plateformes est un élément à prendre en compte, même si ce n’est pas forcément le plus facile. En 2001, 1.5 millions souffrent d’une défiance visuelle en France sur 66 millions de français et ce chiffre risque de croître énormément avec l’explosion des écrans. En ne cherchant pas à rendre votre application accessible, vous vous fermez un marché.

Crédible

Votre application ou votre site représente votre identité numérique. Vous avez besoin de la renforcer de manière constante et de travailler le moindre petit détail afin de ne pas perdre de la crédibilité.

Les piliers de l’UX design

Piliers UX design

Le contexte

Il est nécessaire pour réaliser une bonne stratégie d’expérience utilisateur de comprendre quels sont les objectifs du projet, la culture d’entreprise du commanditaire ou les ressources dédiées au projet.

Le contenu

L’UX va travailler en étroite collaboration avec l’UI designer, afin de donner une information qui contient les media : textes, images, sons, vidéos, données, fichiers de la meilleure des façons à l’utilisateur. Les designers vont aussi profiter du contenu généré par les utilisateurs pour mieux comprendre les attentes de ces derniers.

L’utilisateur

Pour réaliser une bonne expérience utilisateur, les designers ont besoin de comprendre les motivations, les comportements, les attentes et les contextes d’utilisation de l’utilisateur. Par exemple, un site pour une salle de musculation peut difficilement prendre du rose comme couleur dominante pour sa charte graphique.

Le modèle de « Hook »

Modèle de Hook UX design

Ecrit par Nir Eyal, « Hooked: How to Build Habit-Forming Products » est l’un des livres les plus dans l’éco-système des startups comme le montre ce classement.

L’élément déclencheur

Selon l’auteur, l’expérience utilisateur commence avec 2 types de déclencheurs : externe ou interne.
Les éléments internes permettent de ramener l’utilisateur grâce à son subconscient, via des bais psychologiques ou des émotions comme :
– L’ennuie
– Le stress
– La peur
– La solitude
– La faim

Mais, il existe aussi des facteurs qui vont forcer l’utilisateur aller sur votre application tel que :
– La publicité
– Les notifications
– Les CTAs

L’avantage des déclencheurs internes pour une personne, c’est que l’entreprise n’a pas besoin de les travailler pour qu’une personne revienne sur son application/site de manière régulière. Ils reviendront de façon tout à fait gratuite et naturelle.

L’action

Une fois qu’un déclencheur a été mis en place par l’utilisateur, il est nécessaire que l’utilisateur puisse passer à l’action de la manière la plus facile possible. La mission de l’UX designer va être :

  1. D’éliminer tous les éléments qui pourraient freiner ou démotiver la personne a réaliser une action (lecture sans fin, remplis un nombre interminable de champs, obliger l’internaute à fournir des papiers)
  2. De réduire la charge cognitive, afin que la prochaine action soit clairement identifiable par l’internaute.

La récompense variable

Une fois que l’internaute a entrepris l’action après avoir subit un déclencheur il est nécessaire de lui proposer une reconnaissance variable. Si vous regarder bien votre flux Instagram ou Facebook, ces derniers vont tout le temps changer de manière aléatoire à chaque fois que vous allez l’actualiser.
Ces derniers vont encore plus loin, car si on regarde plus en détail, pour actualiser votre feed vous avez besoin de réaliser un swipe vers le bas. Or, ce geste est directement inspiré des casinos

via GIPHY

Mais, il existe d’autres variantes tel que :
– Le nombre de likes que vous allez recevoir sur votre dernière photo Instagram
– Le message que vous avez reçu sur Messenger
– Le dernier commentaire reçu

Investissement

Enfin, un utilisateur devient de plus en plus addict à ladite application lorsqu’il a passé du temps sur cette dernière. Ainsi, quand un utilisateur reçoit des abonnés sur Twitter, il devient de plus en plus dur de quitter ce dernier pour Mastodon. Cet exemple marche tout aussi bien pour l’internaute qui pose sa dernière photo sur Instagram, ou pour l’utilisateur qui veille à remplir son profil Facebook de manière professionnelle.
Voici une démonstration du modèle de hook au jeu « Fornite » :

Quelles méthodes sont utilisées par les UX designers ?

Test utilisateurs

Le test utilisateur possède sa propre méthode pour permettre aux UX designers de tester un produit en conditions réelles par un panel représentatif des futurs utilisateurs. Ce test permet de trouver 90% des erreurs d’ergonomie. Vous pouvez trouver la méthode complète du test utilisateur dans cet article

Expérience map

Expérience map

L’expérience est une représentation de façon chronologique des expériences vécues par un utilisateur cible. Elle doit être réalisé pendant la phase d’idéalisation de l’utilisateur, c’est-à-dire, après avoir reçu des données sur l’expérience et le comportement des utilisateurs.

Empathy map

Empathy map

Une carte d’empathie est une visualisation collaborative utilisée pour articuler ce que nous savons sur un type particulier d’utilisateur. Il externalise les connaissances sur les utilisateurs afin :

  1. de créer une compréhension commune des besoins des utilisateurs,
  2. d’aider à la prise de décision.

Le quadrant « says » contient ce que l’utilisateur dit à haute voix dans une interview ou une autre étude de convivialité. Idéalement, il contient des citations textuelles et des citations directement tirées de la recherche.

Le quadrant « think » capture ce que l’utilisateur pense tout au long de l’expérience. Demandez-vous (à partir de la recherche qualitative recueillie) : qu’est-ce qui occupe les pensées de l’utilisateur ? Qu’est-ce qui compte pour l’utilisateur ? Il est possible d’avoir le même contenu dans Says et Thinks. Cependant, portez une attention particulière à ce que les utilisateurs pensent, mais ne sont peut-être pas disposés à s’exprimer. Essayez de comprendre pourquoi ils hésitent à partager – sont-ils incertains, gênés, polis ou ont-ils peur de dire quelque chose aux autres ?

Le quadrant « Does » renferme les actions entreprises par l’utilisateur. D’après la recherche, que fait physiquement l’utilisateur ? Comment l’utilisateur s’y prend-il ?

Le quadrant « Feels » est l’état émotionnel de l’utilisateur, souvent représenté comme un adjectif plus une courte phrase pour le contexte. Demandez-vous : qu’est-ce qui inquiète l’utilisateur ? Qu’est-ce qui excite l’utilisateur ? Que pense l’utilisateur de l’expérience ?

Atelier six to one

Fondé par Ceenydd Bowles et James Box en ayant pour objectifs de trouver des wireframes dans le but d’une refonte d’un site web, l’atelier six to one est beaucoup utiliser par les UX. Il consiste à réaliser 6 écrans d’une application en 15minutes. Chaque participant se lève et à 3 minutes pour présenter ses écrans. À la fin de l’exercice, chaque participant vote pour les fonctionnalités qu’il préfère.
Ice breaker

Le but de l’ice break est comme son nom l’indique de briser la glace, pour mettre les personnes dans un bon état d’esprit avant un brainstorming. Il dure en général 25-20 minutes. Par exemple, on peut demander au groupe de personne d’imaginer tous les choses possibles avec une brique.

Le one up

Le one up se veut être un atelier six to one plus aboutie, puisqu’il oblige cles participants à réaliser un écran plus abouti reprenant les fonctionnalités ayant reçu le plus de point à l’issue du vote silencieux, il dure en 15 mins également.

L’UX design intégré à un environnement Agile

UX design et méthode agile

Le cycle en V

Cycle en V

Le modèle du cycle en V (par comparaison avec les méthodes dites agiles) est un modèle conceptuel de gestion de projet imaginé à la suite du problème de réactivité du modèle en cascade. Il permet, en cas d’anomalie, de limiter un retour aux étapes précédentes. Cependant, ce modèle semblant daté puisqu’il est à l’origine de la plus tard des problèmes et il ne permet pas de changer de vision et de projet en cours de route.

La méthode agile

Si l’UX et Agile sont deux méthodes qui différentes, elles peuvent fonctionner ensemble, mais cela reste compliquer. Pour profiter ces 2 méthodes, il est nécessaire de mettre en place une méthode de travail efficace. Avant le début du projet, le Produc Owner et les développeurs doivent impérativement se mettre d’accord.
Une pratique qui se démocratise

Créer de la proximité

L’UX permet aux entreprises de créer de la proximité entre eux et les utilisateurs, grâce à une application qui est adapté aux utilisateurs. Ces derniers vont se sentir plus proches de l’entreprise.
Création de valeur

Grâce à l’UX, les entreprises peuvent mieux identifier les besoins, les envies et les attentes des utilisateurs. Ainsi, elles peuvent proposer une offre plus adaptée avec des options qu’elles n’auraient jamais pensé vendre.
Flexibilité et intérêt

Avec l’expérience utilisateur les intérêts qui pouvaient être trop fixés sur le cross-selling, l’up-selling ou la vente la plus directe possible vont prendre conscience qu’il n’est pas dans leur intérêt d’être si brutale et vont chercher à aligner leurs intérêts avec celui de l’utilisateur.

L’UX design est partout autour de nous

L’UX design n’est plus une tendance, mais une vraie méthode de travail pour les designers d’aujourd’hui. Des entreprises comme netflix, tesla, airbnb ou spotify ont réussi à se faire connaître grâce à une expérience utilisateur pertinente, soigné et efficace .

Le cas Amazon : Le bouton qui a fait gagner $300.000.000

Amazon est typiquement l’entreprise qui a su comprendre que pour marcher elle devait faire de l’expérience utilisateur le principal moteur de son activité. Seulement, lorsqu’un client régulier commandait il n’était pas heureux. En effet, pendant une commande, il nécessaire de manière constant de renseigner à chaque commande son adresse mail et son mot de passe. Beaucoup d’internautes buttent sur cette étape, car ils n’ont plus l’email utilisé, ou le mot de passe, voir les 2.
Cet arrêt dans le processus d’achat soudain et brutale engendrait énormément de frustration. Amazon a donc analysé cet embouteillage dans son tunnel d’achat pour se rendre compte que 45% des clients avaient enregistré plusieurs identifiants et mot de passe dans leur système. Certains internautes avaient même jusqu’à 10 comptes différents. De plus, les demandes de mot de passe oublié étaient de plus de 160 000 par jour. Pire, sur ces 160 000 demandes d’internautes, 75% des internautes ne complétaient pas leur acte d’achat.
L’équipe de designer a résolu le problème en enlevant le bouton « registar » et mettant en place le message suivant : « Vous n’avez pas besoin de créer un compte pour effectuer des achats sur notre site. Cliquez simplement sur Continuer pour passer à la caisse. Pour faire vos futurs achats encore plus vite, vous pouvez créer un compte lors de votre commande. »
Les résultats : Le nombre d’achats des clients a augmenté de 45%. Les achats supplémentaires se sont traduits par un montant supplémentaire de 15 millions de dollars le premier mois. Pour la première année, le site a reçu 300 millions de dollars de plus.

 

Les meilleurs formations pour UX designer

L’UX design est une compétence très complexe qui demande d’être polyvalent dans une multitude de domaines.

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir une formation en design ou en graphisme, qui vont vous en enseigner les principaux fondamentaux du design, la créativité ou encore l’esthétisme.

Avoir une approche en science social est important pour comprendre, investiguer sur les motivations, les besoins et les attentes des utilisateurs.

Comme le montre cette vidéo d’AT Internet sur l’intérêt de la bonne donnée, l’Ux doit avoir une pproche analytics est très importante pour pouvoir analyser de manière synthétique et perspicace le comportement des utilisateurs.

Dans ce cadre, il est très compliqué pour nous de vous conseiller une formation qui répondra à toutes les compétences dont vous avez besoin. Il est plus intéressant pour vous de faire une formation et de vous spécialiser dans une des compétences demandée en UX design tout en essayant de vous former et d’être curieux sur le reste.

 

 

Pour conclure, on peut voire que l’UX design est tout sauf un effet de mode et que cette discipline a un véritable intérêt pour les entreprises comme pour les utilisateurs. C’est une discipline très dur à maîtriser qui demande d’avoir des solides compétences dans de multiples de domaines tels que l’analyse, le design, la psychologie, etc…

5.0
01
Articles similaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *