Megvii, l’IA pour retrouver votre animal de compagnie

chien, robot, logo megvi est l'exemple d'intelligence artificielle

L’intelligence artificielle et ses exemples sur les animaux sont incroyables. Megvii est l’un des meilleurs exemple pour cela car il est clair et precis.

Qu’est ce que Megvii ?

Megvi est une société chinoise d’intelligence artificielle d’apprentissage profond. Créé par 3 cofondateurs : Yin Qi, Tang Wendin et Yang Mu, Megvii possède 4 centres de R&D (recherche et développement) et plus 2 000 employés. Megvii s’est fait rapidement connaître grâce à sa clientèle hétéroclite venant du secteur technologique, financière, d’intégration système etc.. En France nous avons pris conscience de cette startup grâce à son application de reconnaissance faciale pour les chiens. En effet, Megvii propose une application permettant de retrouver son chien perdu grâce à.. Sa truffe ! 

moteur de l'IA de megvii
megvii

Comment marche le logiciel d’IA ?

Le logiciel de Megvii utilise l’intelligence artificielle d’apprentissage profond également appelé deep learning. Pour faire assez simple, l’algorithme est soumis à une flopée de photos de truffe afin de s’entrainer à reconnaître une truffe d’une autre image. Elle schématise la truffe sous de multiples calculs algorithmiques. La truffe se transforme donc en une masse de données spécifiques qui permet la différenciation d’une truffe d’un chien d’une autre truffe. Il est important de savoir que la truffe d’un chien est comme l’empreinte digitale de l’homme, elle est unique ! C’est ce qui permet à l’IA de Megvii de retrouver tel ou tel chien. Il suffit de prendre en photo la tête de son chat ou son chien, les donnés seront analysés et stockés par l’IA. En cas de perte d’animal, l’application permettra à celui qui l’a retrouvé de savoir à qui il appartient. Pas mal non ? 

intelligence artificielle sur la truffe du chien pour l'exemple artificielle megvii

Qu’implique la reconnaissance faciale avec l’IA sur les animaux ? 

L’exemple d’intelligence artificielle de Megvii est certes intéressant et vraiment utile. Il pourrait être déployé pour tous les animaux. En effet, pour de nombreuses espèces d’animaux en voie d’extinction nous sommes obligés de tenir des registres, de placer des puces de reconnaissance. Cette surveillance représente un coût important et une souffrance pour l’animal. Le déploiement de l’IA megvii permettrait d’avoir accès à un dossier sur l’animal à partir d’une photo sans avoir à déranger l’animal dans son milieu naturel. En changeant le système de surveillance des animaux l’homme réduit ses interactions avec les animaux en voie d’extinction pour les protéger.  

Quel futur est imaginable avec cette technologie ?

Vous me direz surement que cette technologie est super ! Il y a quand même de nombreux points gênants dans l’IA de reconnaissance faciale. En effet, si c’est possible avec les animaux, alors pourquoi ne serait-ce pas possible avec l’Homme ? Et finalement.. C’est déjà le cas en Chine. Des millions et des millions de caméras analysent les faits et gestes de chacun pour donner ou retirer des points en fonction du comportement des Chinois. C’est-à-dire que le gouvernement chinois fait de la surveillance de masse et qu’il est possible de contrôler les foules simplement avec un système de notation.

Mais ça ce n’est qu’en Chine me direz vous, et bien vous serez surpris mais la technologie de reconnaissance faciale existe dans de nombreux pays et même en France ! Par exemple, Nice expérimente la reconnaissance faciale, serait-ce le début d’une surveillance de masse ? 

Vous pouvez regarder l’épisode pertinent d’Arte sur la surveillance de masse :

Table des matières