Tout savoir sur le SEO.. C’est parti !

explications du SEO ou référencement naturel

Concrètement.. Le SEO qu’est ce que c’est ?

Le SEO ou Search Engine Optimisation, c’est la voie qu’ont choisi les référenceurs.. Et non, le référencement naturel ce n’est pas uniquement sur Google ! D’autres moteurs de recherches alternatifs naviguent à travers nos liens : Bing, Yahoo, Qwant, Ecosia, DuckDuckGO..

Évidemment, lorsque nous comparons le marché, il est évident qu’on ne peut se passer de Google, vu sa part de marché beaucoup de référenceurs ne font pas attention aux autres…

Alors comment marche Google et son moteur de recherche ?

Pour simplifier, Google et ses crawlers naviguent de page en page à travers les différents liens qu’il trouve (internes au site ou externes). Cela lui permet d’augmenter sa connaissance et les possibilités d’information qu’il peut donner aux internautes, s’il juge la page “pertinente” alors il décide de l’indexer. Si la page est indexée alors elle ressortira sur la SERP avec les mots-clés que Google définit en fonction de sa compréhension de la page.

Ses multiples algorithmes et critères vont lui permettre de classer et ajuster le positionnement des pages dans ses résultats de recherche via des centaines de critères de qualités. L’objectif du SEO, c’est bien d’optimiser les contenus Web (en évitant la sur optimisation) pour être le meilleur de la SERP (pour accroître les clics, le trafic et la conversion).

Les grands Facteurs du SEO

Le référencement naturel se décompose sous de multiples aspects, pour mieux le comprendre, on le décompose généralement en 3 parties distinctes qui sont les piliers du référencement. De mon côté, je vais expliquer ce qu’on appelle le SEO on-site, le SEO off-site, le SEO technique, mais je m’attacherais à certains points clé qui aident au positionnement après.

Le SEO on-site et on page

C’est ce qui est directement visible à l’utilisateur, on parle souvent de :

  • Balises de structure : title / meta description / h1 / h2 /h3
  • Balises essentiels : a href, img, strong, url, alt
  • La sémantique, le champ lexical et vos mots clés thématiques
  • Les tableaux, vidéos, bullet points, citations, etc…
  • Le maillage interne entre les pages de votre site

Mais batiste “Content is king” voyons.. Ouais, enfin, en France on lui a coupé la tête.. Alors attention à la qualité de votre contenu si vous ne voulez pas que Google vous coupe des SERPs.

Le SEO on-site et on-page va permettre au moteur de recherche de comprendre quel message vous souhaitez véhiculer et la thématique de votre contenu et de vos métadonnées.

Une page doit viser un mot-clé principal avec du volume, attention, on parle beaucoup d’intentions utilisateurs ! Que doit refléter votre page ? Avec quels types de médias ? Dans quel objectif ? Pensez à l’internaute puis au référencement naturel pour ne pas rédiger du contenu qui ne sera jamais visible.

Le SEO off-site et off-page

On parle ici des techniques qui ne portent pas directement sur le site et qui sont réalisées en dehors du site. On parle de netlinking ou de popularité :

  • Amélioration des Referring domains
  • Accroissement des liens entrants
  • Amélioration des mentions de marque
  • Travail de la vision que Google se fait de votre site (Topical Trust Flow ou thématique)

Si un pote vous dit “en 2021 le netlinking c’est has-been”.. Changez de pote, celui-ci ne décollera jamais et ne posera pas le pied sur le top1 de la SERP !

Non plus sérieusement, aujourd’hui, les liens acquis naturellement se font de plus en plus rares… Pourtant, les liens et le jus SEO qu’ils fournissent sont bien réels, il suffit de voir toutes les plateformes de netlinking qui fleurissent sur le marché.

Le SEO technique

Pour le SEO technique, certains points ne sont pas à négliger, outre tous les besoins de sécurités, je vais plutôt faire un focus sur les éléments qui ont un impact direct :

  • Données structurées : schema.org, pour les métadonnées balises faq ou ratings par exemple
  • Robots.txt : donner des instructions de navigation aux différents crawlers.. Pas uniquement les Googlebot
  • Structure d’URL : bien définir ses permaliens pour l’user, et aussi pour le moteur de recherche
    Sitemap XML : indique les urls qui sont disponibles pour une indexation directe
  • Arborescence : réfléchir à la structure de son site, le maillage interne doit se faire dans la continuité de l’arborescence définie
  • Canonical : bien définir que cette page est la page de référence
  • Vitesse de site : améliorer la navigation et le crawl des bots
  • AMP (ou pas) : l’AMP a ses avantages et ses inconvénients
  • Hreflang : si vous avez un site multilingue
  • Code html et css bien compréhensibles

Le SEO technique, c’est comme un parachute, si on en à pas, on s’écrase (rip… un SEO parti trop tôt).

Sérieusement, sans un référencement technique minimum, impossible de s’en sortir correctement !

Un robots.txt mal configuré et c’est un site qui disparait..

Le EAT pour le référencement naturel (Expertise – Autorité – Crédibilité)

Le E-A-T on en parle depuis un petit moment maintenant, mais il est toujours bon d’en faire un rappel ! On parle ici de signaux positifs donnés à Google sur votre entité. Outre les liens et votre contenu, pourquoi le moteur devrait-il vous faire confiance ??? Voici ce qui va donner de la crédibilité à votre site :

  • Les réseaux sociaux : une présence sociale est un signe de sérieux pour Google
  • Les liens d’autorité, Wikipédia, les institutionnels ou gros médias (même nofollow)
  • Les citations de votre marque (même sans lien)
  • L’ancienneté du domaine
  • La puissance de domaine : domain authority, CF/TF
  • Auteur d’articles reconnues comme “expert”

Just do EAT… (elle est bien celle-là non ?)

Le E-A-T monte en puissance et on remarque certains effets sur des thématiques précises comme la santé ou le YMYL (Your Money Your Life.) Le moteur de recherche essaye de privilégier des ressources plus crédibles avec des articles de médecins avec une bonne réputation plutôt qu’un journaliste généraliste par exemple.

La sémantique des mots pour le SEO

La sémantique ou le cheval de guerre de nombre de nouvelles agences SEO spécialisées sur le contenu. En effet, un contenu irréprochable travaillé avec soin et divers recherches vont permettre de concurrencer des sites avec une autorité plus forte, mais avec moins de travail lexical. Je n’irais pas trop dans les détails éditoriaux car ce n’est pas le but de cet article ni le mot-clé que je vise pour ce contenu.

 

Imaginez une toile, tout commence sur un mot clé et qu’il se divise en champ lexical

Si plus de temps sur un contenu peut vous permettre d’améliorer votre position, alors prenez le ! Plutôt qu’optimiser de nouveau dans 6 mois.. Le mélange de quantité et qualité ne sera que bénéfique.

Pour vos textes, prenez le temps pour peaufiner vos textes et comme dirait une amie chanteuse américaine à moi : “Work, work, work, work, work, work” 

corpus sémantique, recherche de mot-clés et longue traîne

Qu’est-ce qu’un corpus sémantique ? Et bien cela va représenter les termes proches de votre sujet (page, groupe de page) à inclure.

Par exemple, ma page est “achat + keyword” cela me semble logique de prendre en compte des mots tels que “prix; tarifs” qui sont proches de cette thématique. Cependant, s’il y a du volume de recherche sur “prix+keyword” cela ne doit pas me dissuader de faire une page spécifique, car les résultats sont différents.

Pour avoir un bon contenu optimisé pour le SEO, vous devez donc bien choisir vos mots clés, les synonymes qui montrent une SERP identique aux deux mots clés (ça évite la cannibalisation et renforce votre logique de contenu.) Normalement, Google doit pouvoir comprendre votre mot clé et vous positionner dessus juste avec le mot clé dans l’url, dans le title ainsi que le H1. L’ajout de votre mot-clé répété ne doit être que de l’optimisation pour accentuer votre keyword principal.

Pour continuer à optimiser chercher aussi la longue traîne, mais ne forcez pas trop dessus, la longue traîne peut aussi nécessiter un contenu optimisé pour espérer ranker dessus.

Architecture sémantique et intention utilisateur

Pour votre architecture, optez pour une structure simple. Pensez aussi à optimiser le nombre de caractères sur vos balises, par exemple :

  1. Title
  2. Meta description
  3. h1 unique
  4. h2
  5. h3
  6. h3
  7. h2
  8. h3

Évidemment, pensez à adapter votre contenu, c’est à la fois bénéfique pour votre référencement ainsi que pour vos utilisateurs. N’oubliez pas de placer vos keywords (mots-clé) dans les titres, évitons la sur-répétition (keyword stuffing) mais pensez à les placer aux endroits stratégiques pour gagner des positions.

Il faut travailler le V, je ne parle pas de mon dos extrêmement (peu) musclé, mais plutôt de la précision des informations que vous donnerez dans votre texte.

Imaginons que vous avez fait toute votre recherche de mots-clés, de mots similaires, de longue traîne, de structure etc.. Vous allez devoir orienter votre contenu en fonction de l’intention de l’utilisateur :

  • Que cherche t-il comme contenu ?
  • Comment répondre à ses attentes ?
  • Comment innover en restant SEO ?
  • Qu’ont donc fait mes concurrents ?
  • Quelle est la pertinence de mon contenu ?

Très important pour définir l’orientation de votre contenu et savoir s’il sera purement informationnel ou autour de la vente par exemple. On retrouve souvent 3 principales intentions :

  • Transactionnelle
  • Informationnelle
  • Navigationnelle

Mais même dans ces 3 catégories d’intentions nous pouvons retrouver des différences donc ne vous limitez pas juste à ça. Analysez bien la SERP avant de vous lancer !

Le maillage interne et son importance pour le SEO

La puissance SEO d’un site se diffuse via les liens d’un site. Tous les liens n’ont pas la même puissance de diffusion. En effet un lien plein texte aura toujours plus de puissance qu’un lien de footer sans contexte pour venir l’entourer. De plus, le moteur de recherche comprend un lien menu et/ou footer et leurs accordent moins d’importance.

Voici pourquoi le maillage interne est important, il sert à faire circuler la puissance, faire naviguer googlebot via un mot clé cible qui l’aidera à mieux comprendre vos pages. Dans votre maillage interne, essayez au maximum de mettre les mots-clés des pages que vous maillez dans les ancres d’hyperlien, cela boostera la page sur le mot clé cible.

Maintenant, à vous de définir les pages qui ont le plus besoin d’être maillées. Mais attention, les pages doivent être logiques entre elles. Une sémantique commune donnera plus de logique et de poids à vos liens.

Vous avez un méga menu et un footer surchargés de liens ? Vous pouvez penser à faire de l’obfuscation de lien pour la navigation des différents googlebot tout en gardant une logique UX pour vos internautes, je vous laisse vous renseigner sur ce sujet (maybe un article en cours sur ce sujet ?)

Il n’y a que maille qui maille (et je ne parle pas de moutarde.)

La notion de cocon sémantique et son impact dans la diffusion du jus thématique

Si vous avez entendu parler du cocon sémantique, vous savez sûrement que les dramas sur le créateur à fait pas mal parler. Certains diront que c’est Laurent Bourrelly, d’autres que c’est Bruce Clay ou encore les Frères Peyronnets.. Finalement.. Est-ce qu’on ne s’en fiche pas royalement ? Ce qui est important de savoir par contre, c’est que cette théorie marche très bien et qu’aujourd’hui elle se démarque beaucoup, car elle est extrêmement efficace.

Le principe simplifié : c’est une architecture mixant une structure de site optimisé avec du maillage interne d’hyperliens contrôlé et un choix de contenus sémantiquement proche (de la même thématique).

Voici des illustrations pour vous faire comprendre la logique du cocon

exemple d'un cocon seo bien réalisé

C’est joli hein ? Oui, je sais je sais, profite il y a plein de belles choses avec la requête “gephi illustration” sur google image.

Certains qualifient le cocon de “sur optimisé” et non adapté à l’utilisateur, c’est vrai et faux à la fois, en fait cela va dépendre de la taille et de comment vous allez mailler vos contenus. Avec un bon graphisme, etc.. Vous pouvez rendre la navigation d’un cocon extrêmement UX comme vous pouvez la rendre assez complexe.

Un bon cocon sémantique va permettre d’avoir une page mère qui va être poussée par les pages filles, le tout en permettant une bonne diffusion du PageRank (ou jus seo). C’est pour cela qu’il faut savoir bien cloisonner ses cocons en fonction de la thématique.

En bref, le cocon sémantique nécessite un article à lui, donc pensez à bien vous renseigner avant de songer à vous lancer ou de revoir votre maillage.

Le netlinking.. Ou l’apport de jus SEO externe

Le netlinking, j’en ai parlé un peu avant alors j’espère que vous avez suivi hein. Pas de pression, j’explique ici plus en détail son importance, les possibilités et techniques qui s’offrent à vous afin de vous aider pour obtenir du lien ou préparer votre future stratégie SEO.

Linkbaiting encore d’actualité ?

Ma réponse ..? Non. Voilà.

Arf, je vais me faire taper dessus si je mets juste ça.. En réalité, c’est encore possible de faire du Linkbaiting, mais il est bien plus compliqué. Il faut se démarquer davantage, afin de créer de l’engouement autour de votre communauté. Un contenu qui se démarque vraiment, un outil gratuit qui répond à une demande, une infographie bien travaillée, etc..

Toutes ces techniques peuvent marcher, mais cela nécessite du temps. Si vous avez de bonnes positions sur vos requêtes et que votre contenu se démarque par votre écriture et votre design alors vous avez des chances qu’on vous cite avec un backlink pour source.

Tu as compris le Linkbaiting ? Oui ? Sûr ? Alors met un lien dofollow sur cette page avec l’ancre de ton choix comportant le mot “SEO” et gagne mes remerciements sur Twitter

Relation de presse et gros média

Les gros médias font couler beaucoup d’encres, car elles sont de plus en plus radines sur les backlinks. D’un autre côté, la vente de lien est un marché intéressant pour eux. 400 mots peuvent se vendre entre 1000 et 35 000 euros (non non, il n’y a pas un zéro de trop). Finalement faire du lien ne serait-ce pas perdre du potentiel lead ? Oui et non, vous pouvez quand même créer du lien avec un peu de finesse. Créer une étude.. C’est bête, mais ça marche ! Si votre étude est assez clickbait, alors oui vous pouvez avoir du lien gratuitement. Mais, il faut avoir les contacts pour savoir à qui proposer cette étude.

Les liens gratuits

Les liens gratuits ? C’est quoi cette arnaque SEO.. Mais non attendez..

Si votre site vient juste de se lancer et que vous avez un peu de contenu, vous pouvez commencer à faire quelques liens pour lancer votre site. Annuaire de qualité, commentaires thématiques et construits, forum thématique, web profils puissants peuvent vous aider à lancer doucement votre site. Alors évidemment, si vous en faites trop, cela passera pour du spams, mais pour se lancer c’est intéressant de débuter doucement ainsi.

Achat de liens, échanges directs et triangulaires

Alors est-ce que l’achat de lien fait de vous un gros vilain black hat ? Et bien.. D’après Google oui. Mais en réalité c’est une pratique commune donc pas tellement incroyable, désolé pour les fifou qui achètent du lien et qui se prétendent black hat. Les plateformes d’achat de lien il y en a tellement.. Rocketlinks, Nextlevel, Semjuice, Linksgarden, netlinking.fr, myback.link et j’en passe.

Chaque plateforme à ses promesses de vente et permettent un gain de temps contre commission. Trouvez votre bonheur ! Sinon vous pouvez y aller à la main et contactez en masse les sites que vous avez ciblé, mais il faut un bon processus !

Pour les liens réciproques (cross linking), attention à ne pas trop en faire sinon c’est le risque de pénalités Google. Il faudra alors nettoyer et faire les yeux doux au moteur pour sortir rapidement de la pénalité quitte à dénoncer les sites avec lesquels vous avez fait de l’échange de lien (coucou selectos). Donc c’est un risque pour les deux parties. Voici mes conseils :

  • Restez logique dans les sites avec lesquels vous faites des échanges
  • Monitorez bien vos liens (on connaît les petits malins..)
  • Restez dans votre thématique
  • N’en abusez pas
  • Ne publiez avec un délais d’un mois minimum

L’échange triangulaire, est une solution plus sécurisée, si vous avez plusieurs sites niches. C’est un point à exploiter un peu plus fortement que l’échange simple. Dans ce cas, faites en sorte de faire de l’échange que vers votre money site et pas entre vos sites niches pour ne pas rendre cela trop visible. Ensuite, restez dans vos thématiques pour rester logique et n’acceptez pas tout sous le principe que c’est triangulaire

Technique du PBN ou MST pour votre SEO

Le PBN (Réseau de Blogs Privé) MST (Mini Site Thématique) SEO va permettre une autosuffisance des liens et un contrôle total des ancrages et du nombre entrant. Aujourd’hui, c’est prouvé à 100 % ça marche !

Cependant, la technique demande un niveau de connaissance assez avancé pour automatiser la création de site, la maintenance, la publication et le choix du nom de domaine.

Assez risquée par moment si mal maîtrisée et potentiellement de mauvaise qualité, le vrai risque est plus du côté des concurrents qui peuvent vous dénoncer plutôt que de risquer la pénalité Google.

Pensez à réaliser ça avec des experts, car de nombreux paramètres seront à prendre en compte pour éviter les footprints et que les concurrents ne remontent pas tout votre réseau facilement tout en choisissant des domaines expirés de qualité.

Le référencement local, le SEO près de chez vous

Le SEO local se développe bien, notamment avec la digitalisation des petites entreprises qui ne cherchent pas forcément à apparaître sur des mots clés génériques très concurrentiels mais visant plutôt un objectif sur des mots plus faibles mais plus bénéfiques à leur activité.

Le SEO local représente les techniques qui ont pour but spécifiques de positionner un site, application mobile ou renseignements relatifs à un point sur Google via une requête locale. Selon le domaine d’activité de l’entreprise, le SEO local permet d’apparaître dans les résultats locaux à travers Google My Business ou dans les résultats « classiques » du moteur.

Il se trouve que le SEO local représente souvent des intentions de recherches plus fortes. En effet “consultant SEO melun” est une requête déjà bien plus spécifique avec une intention déjà plus ciblés que simplement “consultant SEO”.

Dans le cas d’une petite entreprise, il est important qu’elle crée et optimise un Google My business afin d’apparaître plus facilement dans les carrousels du moteur. Si le mot-clé est concurrentiel mais que vous avez bien optimisé votre fiche, vous allez ressortir en carrousel même si votre site n’est pas forcément dans les SERPs.

Si vous êtes une structure plus grosse et que le projet ou l’objectif est de toucher toutes les recherches locales, vous pouvez vous tourner vers du Content Spinning. Mais vous risquez d’être défavorisé contre les home pages d’entreprise locales et pages de vrai contenu unique. Mais avec une puissance de domaine intéressante, un bon Masterspin (ou plusieurs d’ailleurs pour éviter le contenu dupliqué), une bonne structure d’annuaire, un bon maillage interne et des variables spécifiques et localisées, alors vous pouvez avoir d’excellents retours tout en répondant correctement aux attentes de Google.

Allez allez ! Recherchons local pour aider nos petits commerçants ! (désolé les détenteurs de MFA)

SEO mobile, le référencement au bout des doigts

En 2015, les recherches mobiles ont dépassé les recherches ordinateurs, Google a donc décidé de passer en Index Mobile First, c’est-à-dire d’explorer les sites dans leur version mobile.

En 2021, le moteur prévoit d’être à 100 % Index Mobile First, et oui certains sites (notamment des petits) sont encore indexés sur la base de la version mobile. Vous pouvez vérifier ça dans la Google Search Console pour savoir si on vous indexe via Mobile ou Desktop.

Vous allez devoir faire attention à optimiser en priorité votre version mobile même si 70 % de votre trafic est réalisé sur ordinateur. Et oui.. Pas le choix si vous voulez être bien classé !

Repensez votre SEO mobile pour faire bien apparaître tout votre site et travailler l’UX mobile, car les recherches sur mobile se multiplient. Mariez UX + UI + SEO + marketing pour des superbes résultats.

Envie d’être avantagé en mobile ? Testez la version AMP ! Elle donne de superbes avantages, car c’est ce vers quoi Google veut évoluer, donc il vous mettra en avant dans les SERPs, et donc vous gagnerez des clics. Par contre, vous n’aurez pas tous les droits sur vos pages. En effet, la version AMP demande de suivre des règles strictes et d’exclure certaines parties de vos pages comme le JavaScript.

Soyez comme le Nokia 3310. Mobile et indestructible

SEO White hat VS SEO Grey hat VS SEO Black hat

Alors alors, le débat fait rage entre White hat et Black hat (non c’est faux en fait, tout le monde s’en fiche, sauf ceux qui en font des lives Periscope.)

SEO white hat : référenceur qui suit à la lettre les recommandations de Google sans dévier de sa route. (Tu as acheté du lien ou fait des échanges ? Alors tu n’es pas white.)

SEO grey hat : SEO qui dépasse les guidelines de Google avec l’objectif d’améliorer ses sites par d’autres moyens qu’uniquement ceux donnés par Google : achat de liens, PBN, Spinning, etc…

SEO black hat : SEO qui cherche à exploiter les failles algorithmiques de Google et automatisant au maximum les actions. Les résultats sont souvent exploitables à court et moyen terme, mais restent très efficaces.

Ces termes sont à prendre avec des pincettes, car tous ne vont pas interpréter ces termes de la même façon. Pour certains, faire du lien est white si le site est de qualité tandis que d’autres diront que c’est black, car c’est une faille algorithmique.

Je ne fais que partager mon point de vue avec vous, mais acheter du lien ne fait pas de vous un grand méchant black hat… En fonction de votre projet, ou de la concurrence, être white ne suffit plus pour être premier..

En tout cas, Google fait de nombreuses mises à jour algorithmiques et technologiques, pour les SEO qui tâtes les limites. Il faut parfois se préparer à voir des projets s’écrouler. Dans une grande entreprise, vous avez de grosses responsabilités.

Tant de blabla pour un chapeau alors que je porte pas de couvre-chef.. 

Les outils pour dominer les SERPs et améliorer son référencement naturel

Les outils SEO, il y en a à la pelle ou plutôt à la tractopelle, je ne vais pas transformer mon article en “+100 outils seo… Le 52eme va vous surprendre”. Certains sont importants et nécessitent d’être cité car ils ont une réelle plus value pour votre SEO ou vos projets :

  • Ahref 
  • Screaming frog
  • Yourtext.guru
  • Similar content
  • SmartKeyword
  • dareboost
  • Kill Duplicate
  • Seolyzer

Voici déjà une petite liste, c’est ceux avec lesquels j’ai le plus d’affinité et qui me semblent vraiment ultra intéressants à utiliser. (Oh mon dieu il n’a pas cité semrush.. Et non !)

Les influenceurs et référents du secteur

Voici mon top des influenceurs du secteur SEO, pour en avoir rencontré quelques-uns, ils sont à la fois sympas et donnent de vrais tips ! Leurs expériences et leurs tests sont toujours aussi intéressants !

  • Walid Gabteni : pour ses tips, son avis pertinent et ses retours d’expériences passionnantes.
  • Paul sanches : pour sa sympathie, ses astuces SEO en conférence, ses talents d’orateur et ses expériences test and learn partagés
  • Fabien Raquidel : pour les informations SEO qu’il partage notamment sur Twitter et ses décryptages sur ces mêmes sujets.
  • Raphael Doucet : pour ses interventions vidéos toujours au top, ses points de vues SEO et ses coups de gueules contres les dysfonctionnements de Google
  • Jérôme Pasquelin : pour ses cours en tant que professeurs SEO quand j’étais encore en Licence et son expertise des domaines expirés
  • David Dragesco : pour ses infos de fou qu’il peut partager en conférence et sa vision souvent en contre-courant de ce que peuvent penser certains SEO
  • Sylvain Peyronnet : pour sa sympathie et pour son aisance à diffuser la bonne parole sur le fonctionnement des moteurs de recherches et la sémantique

Ils sont le top 7 des personnes que je trouve intéressantes à suivre, pas besoin de faire un classement ou un drama sur le meilleur SEO de France. D’ailleurs l’ordre est aléatoire.

Certains proposent des formations SEO, celles de Sylvain et Jérôme sont passionnantes.

J’aurais bien rajouté Yann Decoopman uniquement pour ses vannes.. Mais.. Je viens de le citer là donc c’est bon nan ?

Petit rappel, un SEO qui n’est pas connu n’est pas forcément un mauvais SEO, au contraire, certains sont excellents. Cependant, ils n’ont juste pas envie d’accroître leur portée médiatique et préfèrent mener leurs projets de leurs côtés.

Batiste Montoux
Batiste Montoux

Table des matières

Restez informé

Recevez du contenu exclusif