S’il y a une profession qui est entièrement liée à l’idée que le public se fait du design, c’est bien le graphisme. Des arcs dorés familiers de la marque McDonald’s à la typographie et aux couleurs des affiches de cinéma, les graphistes créent certains des designs les plus iconiques et les plus omniprésents qui nous entourent. Alors pourquoi un graphiste comme vous voudrait-il changer votre carrière pour UX design ? D’une part, il y a beaucoup à dire sur le sentiment de satisfaction et d’épanouissement que procure le fait d’être  » sous le capot  » des produits sur lesquels on travaille plutôt que de travailler à l’extérieur. D’autre part, selon PayScale, le salaire moyen d’un graphiste aux États-Unis est de 41 000 $, mais il en va de même pour un graphiste d’UX, ce qui représente un énorme 74 000 $.

salaire moyen ux designer vs designer

salaire moyen ux designer vs designer

Quelle que soit la raison du déménagement, il est clair qu’il peut être très gratifiant. Mais comment passer du design graphique au design UX ? Allons le découvrir.

Qu’est-ce que l’expérience utilisateur et la conception de l’expérience utilisateur ?

L’expérience utilisateur (UX) est ce qu’un utilisateur d’un produit particulier ressent lorsqu’il utilise ce produit. Le travail d’un concepteur d’UX est donc de créer un produit qui offre la meilleure expérience utilisateur possible. Comment est-ce faisable ?

Eh bien, ça commence avec beaucoup de recherches. Vous ne pouvez pas créer de valeur pour un utilisateur si vous ne comprenez pas quels types de problèmes ils veulent résoudre et comment vous pouvez les résoudre, afin que l’utilisateur veuille – ou mieux encore, ait besoin – de votre solution. Vous ne pouvez obtenir cette compréhension qu’en interagissant avec les utilisateurs.

Les concepteurs d’UX ont tendance à se préoccuper, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, de 3 facteurs principaux : l’apparence d’un produit, la sensation de ce produit et la facilité d’utilisation de ce produit.

définition expérience utilisateur

L’apparence d’un produit consiste à créer un produit qui a un attrait visuel et qui, en particulier, s’harmonise avec les valeurs de l’utilisateur et reflète l’esprit de ce qu’il attend de ce produit. En d’autres termes, elle doit non seulement être belle, mais aussi conviviale. Ce faisant, il établit un lien de confiance et de crédibilité entre le produit et l’utilisateur.

Ensuite, il y a la sensation, qui consiste en fait à développer des produits qui sont « un plaisir à utiliser ». En d’autres termes, que vous interagissiez avec eux ou que vous réagissiez à eux, les produits doivent être une expérience agréable et pas seulement fonctionnelle.

Enfin, la convivialité est la pierre angulaire de l’expérience utilisateur. Si un produit n’est pas utilisable, l’expérience de son utilisation ne peut jamais être bonne. Les concepteurs d’UX veulent créer des produits qui peuvent, idéalement, être adaptés aux besoins spécifiques d’un utilisateur, mais qui offrent des fonctionnalités prévisibles.

Qu’est-ce que le design graphique et le design UX ont en commun ?

graphiste vs ux designer

Design émotionnel

Le design graphique est une communication émotionnelle à travers la typographie, la couleur et les images ; les caractères empattements et les couleurs sombres et ternes évoquent le sérieux, tandis que les caractères sans-serif et les couleurs vives ont tendance à faire ressortir une sensation de joie ou d’excitation. Les graphistes sont donc très souvent des concepteurs émotionnels qui suscitent des réactions spécifiques chez un utilisateur. La conception d’UX se préoccupe également de façonner les émotions de l’utilisateur, bien qu’elle ait tendance à avoir une vue d’ensemble plus large de l’expérience globale de l’utilisateur avec le produit. En plus de se concentrer sur la bonne typographie et les bonnes couleurs, les concepteurs d’UX se préoccupent également de la conception du mouvement, du ton du contenu et de l’architecture de l’information, entre autres.

Pensée créative

Les concepteurs graphiques et les concepteurs d’UX sont tous deux aussi doués pour la pensée créative. Pour les graphistes, créer des visuels qui respectent les conventions (et donc qui communiquent efficacement) tout en gardant un sens de l’originalité (pour se démarquer de la concurrence) nécessite une réflexion créative et critique sérieuse. De la même manière, les concepteurs d’UX doivent créer des produits qui résolvent les problèmes des utilisateurs – et parfois, les solutions conventionnelles ne sont pas toujours les meilleures ou les plus appropriées.

Prototypage

Les concepteurs graphiques créent souvent des maquettes et des filigranes de leurs créations avant de livrer un dessin fini. Cela permet aux clients de donner leur avis sur leurs conceptions et de les améliorer sans avoir à repartir de zéro. Les designers d’UX créent aussi des maquettes et des prototypes, mais ils ont tendance à se concentrer moins sur le « look » du produit et plus sur sa « sensation ». Le prototype est-il utile ? Est-il utilisable ? Est-ce souhaitable ? Telles sont les questions auxquelles un concepteur d’UX veut des réponses.

Les différences entre la conception graphique et la conception UX

Centré sur l’utilisateur par opposition aux pixels

Les concepteurs graphiques ont tendance à rechercher la perfection des pixels dans leurs créations. S’assurer que les textes ont un crénage parfait et que les couleurs sont conformes aux directives de la marque qui occupe souvent une part importante du travail des graphistes, et pour de bonnes raisons. Les concepteurs d’UX, cependant, se concentrent principalement sur les utilisateurs. Ils étudient l’interface entre les utilisateurs et le produit, trouvant des moyens de s’assurer que le produit répond aux besoins clés de l’utilisateur. Et ils le font en menant de nombreuses recherches – en parlant aux utilisateurs et en les observants, en créant des personnages et des histoires d’utilisateurs, en faisant des tests d’utilisabilité sur les produits, et bien plus encore. Les concepteurs graphiques qui cherchent à changer de carrière devront faire beaucoup de travail pour découvrir comment mener des recherches sur les utilisateurs (plus de détails à ce sujet un peu plus loin dans l’article).

Résolution itérative des problèmes

La conception d’UX est un processus itératif de résolution de problèmes qui peut être très différent de ce que vous avez l’habitude de faire en tant que concepteur graphique. Cela commence par l’identification d’un problème ; cela se trouve souvent par la recherche des utilisateurs, et si ce n’est pas le cas, cela sera ensuite confirmé par la recherche des utilisateurs. Il ne sert à rien de résoudre des problèmes dont les utilisateurs ne se soucient pas ; ils ne paieront pas pour résoudre ces problèmes, et cela signifie que votre entreprise ne fera pas d’argent.

étapes process ux design

Dès l’étape de l’identification du problème, d’autres recherches sont menées sur la meilleure façon de résoudre le problème de manière à ce que l’utilisateur s’en réjouisse – généralement par des observations, des enquêtes, des études ethnographiques, etc.

Ces recherches servent ensuite à la conception du produit. Les conceptions sont ensuite testées avec les utilisateurs pour voir si la recherche a conduit aux bonnes solutions. Les conceptions sont constamment itérées jusqu’à ce que la recherche confirme qu’elles sont assez bonnes.

Une fois cela fait, le produit est lancé, mais le processus de conception n’est pas terminé. La conception sera continuellement mise à l’essai et les commentaires des utilisateurs seront pris en compte, ce qui permettra d’amorcer une nouvelle ronde de recherche auprès des utilisateurs. D’autres améliorations seront apportées à la conception en fonction de cette rétroaction.

Multidisciplinaire vs spécialisé

Le graphisme est une discipline spécialisée, et il y a un certain niveau d’artisanat et un ensemble de compétences spécialisées (comme la typographie et la théorie des couleurs) requises pour produire de grands visuels. La conception des UX, par contre, est beaucoup plus multidisciplinaire et fait appel à de nombreuses écoles de connaissances. Les concepteurs d’UX doivent constamment apprendre la psychologie humaine, le design d’interaction, l’architecture de l’information et les techniques de recherche des utilisateurs, pour n’en nommer que quelques-uns, afin de créer les bonnes solutions aux problèmes des utilisateurs. Don Norman, l’homme qui a inventé le terme « User Experience », explique que l’expérience de l’utilisateur couvre « tous les aspects de l’expérience de la personne avec le système, y compris les graphiques du design industriel, l’interface, l’interaction physique et le manuel ».

Le grand avantage de l’expérience de conception graphique lors du passage à UX Design

Esthétique

Le plus grand avantage pour les graphistes qui passent au design UX est qu’ils peuvent rendre les choses attrayantes. Une idée fausse très répandue au sujet de la conception des UX est que la bonne ergonomie l’emporte sur l’esthétique. Au contraire, on a constaté qu’une bonne esthétique améliore l’expérience globale de l’utilisateur du produit en le rendant plus détendu, en créant une première impression positive et, en général, en montrant simplement que vous vous souciez de lui(3).

L’esthétique aide également les concepteurs à communiquer avec les parties prenantes internes de leur entreprise. Les ex-concepteurs graphiques peuvent présenter les résultats de la recherche d’une manière qui fait en sorte que les intervenants s’assoient et en prennent vraiment bonne note. Les compétences en conception graphique sont souvent considérées comme facultatives dans la recherche sur les UX, mais il serait difficile de nier l’impact de belles découvertes bien présentées. Si vous apportez le changement, vous devrez trouver un équilibre entre votre tendance à rendre les choses magnifiques et la nécessité de faire avancer vos projets de design. Il y a des moments dans la conception d’UX où quelques gribouillis au dos d’une serviette de table sont plus que suffisants pour faire avancer les choses ; ne passez pas 3 jours à produire une affiche lorsque c’est le cas.

Conventions et tendances

Venir d’une formation en design signifie non seulement avoir une bonne maîtrise de la terminologie du design, mais aussi que vous êtes susceptible d’être familier avec les conventions et les tendances en matière de design web ou applicatif. La plupart du temps, les concepteurs d’UX utilisent des conventions standardisées (comme un interrupteur à bascule pour les états marche/arrêt, une liste déroulante pour les options multiples, etc.) parce que les utilisateurs en sont venus à attendre ces interactions sur un site Web. Les graphistes, surtout si vous avez créé des prototypes dans le passé, sont également familiers avec ces conventions. Cela signifie que vous vous adapterez plus rapidement à un rôle de concepteur UX qu’une personne qui n’a pas de formation en conception. Cela peut sembler peu, mais la communication est au cœur de tout projet de conception d’UX et le fait d’être capable de parler est un grand avantage.

Comment améliorer vos compétences pour passer de la conception graphique à la conception d’UX Design

Existe-t-il un écart entre les compétences en conception graphique et les compétences en conception UX ? Oui, mais ce n’est pas insurmontable. Les graphistes parlent déjà le langage du design ; ils n’ont qu’à rafraîchir leurs connaissances pour inclure celles qui sont uniques au design UX.

Une fois que vous avez ces compétences, vous pouvez commencer à les intégrer dans votre travail de conception graphique (parce que le design de l’expérience utilisateur peut informer le design graphique tout autant que le design de produit) et commencer à adapter votre CV pour mettre en valeur vos compétences UX ainsi que vos compétences en design graphique.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la vraie clé pour les graphistes est de comprendre la recherche utilisateur sous toutes ses formes. Tous les cours que nous avons soulignés ci-dessous devraient répondre à ce besoin dans une plus large mesure.

Cours en ligne

Coursera

Vous pouvez aussi essayer Coursera.org, qui est un fournisseur d’éducation de haute qualité et à bas prix qui offre des cours sur un large éventail de sujets, y compris UX. Il est géré par un consortium d’universités et les cours sont généralement très bons. Alors que tous leurs cours étaient gratuits (ce qui était une excellente valeur), ils facturent actuellement par cours pour la plupart des programmes. Il convient également de noter que leurs cours ne sont disponibles que rarement (au plus une ou deux fois par an).

Udemy

Udemy est le plus grand courtier mondial en formation. Ils ne conçoivent pas leur propre formation ; ils permettent plutôt aux créateurs de cours de vendre leurs cours sur leur plateforme. Ils offrent littéralement des milliers de cours dans presque tous les domaines imaginables. Le problème, c’est qu’Udemy n’offre aucun contrôle de qualité, et bien que vous puissiez y trouver d’excellents parcours, il y en a beaucoup d’autres qui ne le sont pas non plus.

Cours en classe

Groupe Nielsen Norman

Si vous avez les poches plus profondes et que vous préférez apprendre dans une salle de classe plutôt qu’en ligne, vous voudrez peut-être consulter les cours en classe offerts par le Nielsen Norman Group. Le groupe jouit d’une excellente réputation et est l’un des bureaux d’études UX les plus respectés au monde. Ils offrent leurs cours dans divers endroits, mais nous ne pouvons pas garantir que vous en trouverez un à votre porte et que vous devrez peut-être parcourir une certaine distance pour y participer.

Cooper

Nous pensons également que Cooper.com a une grande réputation en matière de formation en classe pour la conception d’UX. Encore une fois, ce n’est pas bon marché, mais ce sera toujours le cas pour la formation professionnelle en classe. Toutefois, ils offrent également une vaste gamme d’endroits pour donner leurs cours, ce qui est utile pour ceux qui cherchent à réduire au minimum les déplacements.

Cours universitaires

Nous ne sommes pas sûrs que l’université soit la meilleure option pour ceux qui cherchent à changer d’orientation professionnelle ; ce n’est pas seulement l’argent nécessaire, mais aussi le temps nécessaire. Vous pourriez gagner de l’argent et apprendre en utilisant une méthode différente plutôt que de passer 3 ou 4 ans dans un programme de baccalauréat ou 2 ans dans un programme de maîtrise. Cependant, si vous décidez d’aller à l’université, vous voudrez passer beaucoup de temps à chercher exactement le programme qui vous convient. Nous avons quelques exemples pour vous ici, mais il y a littéralement des centaines de programmes dans le monde et nous ne pouvions espérer les couvrir tous.

Carnegie Mellon – Programmes ICH

Université York – M.Sc. en technologies de l’ICH

Nous vous conseillons vivement de vous asseoir avec une calculatrice et de réfléchir aux coûts associés aux études universitaires avant de réserver une place. La HSBC, telle que rapportée par les meilleures universités, a constaté qu’un cours universitaire américain moyen vous coûtera 36 564 $ par an (y compris le loyer, les frais de scolarité, les livres, etc.). (4) Sur une période de quatre ans, cela signifie dépenser 146 256 $ – et ce, sans les coûts d’un prêt pour couvrir ces dépenses.

Mais ce n’est pas tout – vous devrez aussi renoncer au travail à temps plein. Selon le US Census Bureau, un non diplômé gagne en moyenne 27 351 $ par année(5), ce qui nous donne un coût d’opportunité de 109 404 $ sur quatre ans (c’est-à-dire le revenu auquel vous avez renoncé pendant vos études universitaires). Cela signifie que 4 ans à l’université vous coûtera 255 660 $ !

Mise en réseau

Une fois que vous aurez rafraîchi vos compétences et que vous vous sentirez prêt pour ce premier rôle d’UX, vous trouverez peut-être utile de faire un peu de réseautage. Les meilleures opportunités sont presque toujours trouvées quand quelqu’un qui est déjà sur le terrain vous recommande pour un poste. L’un des meilleurs endroits pour commencer avec votre réseautage est LinkedIn. Rejoignez des groupes UX, commencez à contribuer, et construisez ce réseau important avec vos pairs. Mais allez-y doucement ; ne vous présentez pas et ne commencez pas simplement à demander un emploi. Vous avez besoin de relations avec les gens avant qu’ils ne vous aident.

Une autre façon utile de commencer à travailler en réseau est de suivre les membres célèbres de la communauté de conception UX sur Twitter. Non seulement vous apprendrez beaucoup d’eux, mais vous pourrez aussi interagir avec leurs adeptes (qui sont susceptibles d’être des designers comme vous aussi).

Mentorat et rétroaction

Une autre excellente façon de développer votre carrière est de travailler avec un mentor dans le domaine des UX qui « a été là, l’a fait et a acheté le t-shirt », du moins pour ainsi dire. Vous pouvez trouver un mentor par l’intermédiaire de votre propre réseau et c’est une excellente façon de communiquer avec un mentor.

Le Take Away

Si vous voulez passer de la conception graphique à la conception UX en tant que carrière, c’est génial. Ce ne sera pas aussi difficile que vous le pensez. Il vous suffit d’avoir un peu d’entraînement sous la ceinture pour vous familiariser avec ce que fait un concepteur d’UX, et vous pourrez ensuite mettre certaines de ces techniques en pratique dans votre rôle actuel. Ensuite, lorsque vous pensez que le moment est venu, vous pouvez commencer à faire du réseautage et à préparer des entrevues pour votre nouvel emploi !

 

Pin It on Pinterest

Share This